IAPC - l'Institut d'administration publique

Les engagements du fonctionnaire

Document Title Size Revision  
Engagements 96.00 kB Nov 21, 2010 Engagements


Tant qu’on ne s’engage pas, on hésite, on peut reculer, on n’est jamais efficace. -Johann Wolfgang von Goethe

Préambule
Comme professionnels, les fonctionnaires jouent un rôle vital dans la société. Ils s’engagent au degré le plus élevé d’intégrité. Ils s’engagent à produire la meilleure administration possible. Ils s’engagent à offrir une gestion publique équitable et transparente, à livrer des services de haute qualité, à gérer les fonds publics de manière à maximiser leur rentabilité et à assurer la reddition des comptes. Les fonctionnaires s’engagent de chercher à améliorer les capacités en matière d’élaboration des politiques et de prestation des services de l’État.

Les fonctionnaires s’engagent à réfléchir à leurs rôles et responsabilités. Ils s’engagent à mettre à l’épreuve et à mesurer leurs valeurs, leur éthique et leurs actes en tant que personnes au service du gouvernement et du public.

C’est dans ce contexte que l’IAPC offre la présente déclaration des engagements du fonctionnaire.

i. Un engagement ferme envers l’intégrité personnelle
Pour conserver et améliorer la confiance du public, les fonctionnaires s’engagent à s’acquitter de toutes leurs responsabilités avec un sens aigu de l’intégrité. Les fonctionnaires devraient résoudre dans le sens de l'intérêt public tout conflit etnre leurs intérêts personnels et leur fonctions officielles.


Conscience
Le fonctionnaire s’engage à défendre consciencieusement la démocratie, la paix, l’ordre et la saine gestion publique.

Confidentialité
Le fonctionnaire s’engage à assurer que l’information de nature délicate est traitée avec discrétion et responsabilité, afin de protéger la vie privée et la sécurité du public ainsi que l’efficacité de l’État.

Équité
Le fonctionnaire exerce dans ses activités quotidiennes un certain niveau de pouvoir discrétionnaire, mais il s’engage à ce que cette faculté n’entraîne jamais de discrimination. Le fonctionnaire s’engage à traiter toutes les personnes du public avec équité et impartialité.

Courage
Le fonctionnaire s’engage à faire preuve de courage dans l’exercice de ses fonctions : le courage de prendre position, de s’exprimer objectivement et d’assumer ses responsabilités auprès du pouvoir politique.

ii. Un engagement ferme envers la gouvernance démocratique
Les fonctionnaires acceptent l’obligation de servir constamment l’intérêt public, de promouvoir la confiance du public à l’égard du système démocratique et d’afficher leur engagement envers le professionnalisme.

L’impartialité politique
Le fonctionnaire s’engage à collaborer avec le gouvernement en place et à l’administration de l’État.

La transparence par une meilleure reddition des comptes
Le fonctionnaire s’engage à rendre des comptes de façon précise, claire et complète sur les activités de son unité administrative.

La reddition de comptes ouverte à la consultation publique
Le fonctionnaire s’engage à promouvoir le dialogue, la consultation et l’inclusion du public.

L’intérêt public
Le fonctionnaire s’engage à comprendre l’intérêt public comme il s’exprime au fil du temps. Le fonctionnaire sert l’intérêt public en servant le gouvernement élu.

iii. Un engagement clair envers le respect
En assumant leurs responsabilités professionnelles, les fonctionnaires doivent exercer avec discernement leur jugement professionnel et moral dans toutes leurs activités.

Auprès des élus
Le fonctionnaire s’engage à servir le gouvernement élu et les membres du parlement avec dignité et respect.

Auprès du public
Le fonctionnaire s’engage à communiquer avec le public d’une façon respectueuse qui tienne compte du rôle central du citoyen. Le fonctionnaire s’engage à rendre la communication avec le gouvernement aussi conviviale, satisfaisante et constructive que possible.

Avec les collègues
Les fonctionnaires s’engagent à faire du lieu de travail un milieu productif et sain. Les collègues sont toujours traités avec respect, tolérance et courtoisie.

Avec les confrères
Le fonctionnaire s’engage à promouvoir la confiance et les aspirations communes. Le fonctionnaire s’engage à établir des réseaux et des partenariats solides avec ses homologues d’autres services, gouvernements et organismes, au pays comme à l’étranger.

iv. Un engagement ferme envers la formation et l’innovation continues
Un fonctionnaire s’engage à surveiller l’évolution de la profession et à s’efforcer d’améliorer sans cesse la compétence et la qualité des services.

Améliorer la gouvernance démocratique
Le fonctionnaire s’engage à participer à un processus continu de formation et d’innovation par des études constantes et de l’expérimentation afin d’améliorer la gouvernance.

Améliorer le rendement
Le fonctionnaire s’engage à participer à la formation et à l’innovation nécessaires à l’amélioration de l’application des politiques et services.

Assumer les risques de façon responsable
Le fonctionnaire s’engage à participer à la formation et à l’innovation nécessaires à la compréhension de la nature et du degré des risques.

S’améliorer personnellement
Le fonctionnaire s’engage à poursuivre toute sa vie des objectifs éducatifs officiels et officieux, afin d’élever la qualité générale des services publics.

v. Un engagement ferme envers la réflexion critique sur l’éthique et les valeurs
Un fonctionnaire s’engage à observer les normes d’éthique les plus strictes, à conserver son objectivité et à éviter les conflits d’intérêts accomplissant ses responsabilités professionnelles.

Réflexion critique sur l’éthique
Le fonctionnaire s’engage à évaluer personnellement sa participation afin de juger si elle est adaptée aux circonstances.

Réflexion critique sur les actions
Le fonctionnaire s’engage à une réflexion critique sur ses actions personnelles à la lumière des pratiques antérieures, des objectifs gouvernementaux et des perspectives des pairs.

Réflexion critique par le dialogue
Le fonctionnaire s’engage à entretenir un dialogue entre ses pairs et collègues sur les valeurs et l’éthique.

Réflexion critique par la raison
Le fonctionnaire s’engage à participer au processus continu de réévaluation des conditions ambiantes de gouvernance démocratique et des rôles et responsabilités de la fonction publique dans ce contexte.

Adopté par le conseil d'administration de l'IAPC le 27 août 2005 à Régina

IAPC

vnements

  • D
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Objectif 2020
Public Sector Management Magazine